Au dessin depuis 2013, Thomy von Kummant et Benjamin von Eckartsberg au scénario. Les deux allemands forment un duo efficace pour une série étonnante et prenante.
Dans un monde post-apocalyptique, les règles sont encore plus strictes et le passage à l’âge adulte n’est pas forcément aisé. Hiérarchie à respecter, communautés de survivants à protéger, intégrer ou trahir… On avance dans un Walking Dead plus psychologique et avec moins d’hémoglobine ou de morts-vivants (mais plutôt avec des personnages vivants « morts » intérieurement).
gung ho dessin

Des décors épurés mais aux visuels impactants et une ambiance huis-clos gérant bien ses personnages font de Gung Ho une bande dessinée plaisante à lire. Les couleurs chaudes et explosives dans un monde en perdition amènent un contraste unique à cette œuvre.
Bien que les archétypes des protagonistes se repèrent vite, cela n’enlève rien à l’attrait tout particulier d’une histoire très prenante.

On observe d’encore plus près l’évolution des deux frères Goodwooy dans ce tome 3 Sexy Beast. Des choix doivent être faits et des alliances avec les ennemis d’hier vont peut-être voir le jour.
Avec son atmosphère unique, Gung Ho est un ovni dans la BD que l’on vous recommande particulièrement !
À noter pour les plus intéressés qu’un hors-série est également sorti avec ce troisième tome !

gung_ho_image
Vous avez aimé ?