Très belles ré-éditions des premiers Corto Maltese

In Bandes dessinées by François SerinLeave a Comment

Alors que le retour de Corto Maltese par Canales et Pellejero n’en fini plus de faire parler (il en a été question ici même il y a peu), Casterman ressort de très belles éditions cartonnées des premières aventures du marin, à savoir La Ballade de la mer salée, Sous le Signe du Capricorne ou encore Fables de Venise… entre autres merveilles!

corto

«Corto Maltese se reposait paresseusement sur l’unique véranda de la pension Java à Paramaribo (Guyane Hollandaise). On voyait toute de suite que c’était “un homme du destin”»… C’est avec ces mots que démarre la première aventure de Corto Maltese, et c’est ainsi qu’il entre dans la légende. En avril 1970, Corto Maltese est publié pour la 1ère fois en France (dans Pif Gadget) après une apparition en Italie dans un récit remarquable et remarqué de 163 planches, « Una Ballata del Mare Salato » (La Ballade de la Mer Salée).

Immédiatement, l’allure, le trait, le propos détonnent par rapport à la BD Franco-Belge alors en vogue. Anarchiste, libertaire, charmeur, le personnage de Corto Maltese fait immédiatement date, à tel point qu’il crée la controverse au sein de Pif Gadget, qui met fin à la parution en 73 après de vifs débats.

Les années suivantes, Pratt emmènera son personnage en Amérique latine, en Afrique comme sur le vieux continent, et ce premier album relié sortira en 1975 chez Casterman.

Casterman qui ré-édite donc aujourd’hui ces « œuvres de jeunesse » qui forgèrent la légende, avec de nouvelles couleurs et logos, ainsi qu’un lettrage plus proche des éditions des années 70 et du manuscrit original de l’auteur. Une réussite.

Couv_253752

Couv_257115