Initiation aux symboles sibyllins du peintre Balthus

In Art, Librairie Générale by François SerinLeave a Comment

Enfin un ouvrage pour nous aider à percer les mystères du peintre le plus énigmatique du XXe siècle : Balthus. Inspiré par les superbes fresques du Quattrocento comme par le classicisme français, sa technique a toujours été difficile à catégoriser, ne s’inscrivant dans aucune filiation contemporaine.

Il faut savoir qu’au XVIIe siècle le mot « dessein » comportait deux sens bien distincts : en premier lieu celle de projet, de concept, et ensuite celle d’ébauche graphique par la pensée. La question soulevé par ce livre signé Sabine Rewald est donc la suivante : quel fut le « dessein » que Balthus voulait à tout prix dessiner sur sa toile ? Pour y réponde, cet ouvrage constitue une excellent initiation à son univers complexe, entre contes enfantins, jeunes filles pré-adolescentes perdues entre rêves romantiques et visions érotiques, intérieurs riches, baroques mais encore et toujours sombres. Au gré de sa mise en page soignée, l’ouvrage retransmet parfaitement cette impression de circularité hiératique qui émerge invariablement de l’univers visuel de Balthus, sans toutefois en dévoiler le mystère. Car évidemment, le mystère nourrit le fantasme et la magie: c’est cet ingrédient secret qui fait que ses peintures s’impriment sur notre rétine et viennent nous hanter, encore et encore.

Légende commune à chaque tableau, quête (obscure) de (l’obscur) objet du désir, recherche de la vérité à travers un miroir… voilà donc enfin une très belle introduction à l’œuvre de Balthus, que nous ne pouvons que recommander. L’ouvrage est superbe, bien documenté, et il permet au néophyte de s’y retrouver un peu mieux dans ce monde de symboles sibyllins.

balthus