Jazz Maynard 5 : entre polar Scandinave et fougue « Tarantinesque »

In Bandes dessinées by François SerinLeave a Comment

Quel plaisir de retrouver Jazz Maynard, personnage attachant à la fois trompettiste virtuose, cambrioleur professionnel et homme de cœur. Direction l’Islande dans ce nouveau diptyque! Nous y retrouvons Raule et Roger entraînant Jazz et son inséparable Téo à Reykjavík. Ambiance nature, air pur et Vikings. La mission est – en apparence – simple : dérober l’œil doré, un objet sacré en Iran. Évidemment, les choses vont se corser passablement lorsqu’une vague de méfaits racistes vont toucher la ville au même moment. Jazz trouvera également sur son chemin une vieille connaissance, nous permettant de découvrir quelques secrets sur son obscur passé New-Yorkais.

jazzmaynard_couv

Après la chaleur espagnole des premiers tomes, les couleurs se font plus froides, nous plongeant dans une ambiance qui n’est pas sans rappeler les meilleurs polars Scandinaves. Un style noir, nerveux, toujours aussi élégant et affirmé, au service d’un scénario bien construit qui présage d’une suite absolument passionnante.

Entre polar Scandinave et fougue « Tarantinesque », Jazz Maynard s’affirme comme une des meilleures séries polar BD !

jazzmaynard_P3