De mémoire de disquaire, voilà longtemps qu’on n’avait pas vu un tel arrivage en vinyle : de l’occasion, des raretés… des centaines de grands noms, dans tous les genres (pop, rock, folk, soul, progressif, reggae, jazz…), pour tous les goûts et toutes les bourses. Tellement de belles choses qu’il nous est impossible de toutes les lister, voici donc un petit survol non-exhaustif.

Il faut d’abord souligner des entrées particulièrement impressionnantes dans notre section vinyle jazz. Les pointures du genre sont là – Davis, Petrucciani, Jarrett, Garbarek, Monk, Corea, Mobley, Hancock, Haden, Shepp etc – et souvent dans des éditions originales non-rééditées (avis aux collectionneurs chasseurs de trésors). Une joie de voir de si beaux pressages en parfait état, sur des étiquettes de prestige comme ECM (pour Edition of Contemporary Music, label fondé en 1969 à Munich) ou Blue Note (faut-il encore présenter Blue Note?).

Blue Note, ECM... les grands labels du vinyle jazz

Mais ce n’est pas tout : les fans de classic rock vont également pouvoir se régaler avec de très belles éditions du tout début des années 1970 : Lou Reed, Hendrix, Led Zeppelin, King Crimson… beaucoup d’imports et de pressages américains de grande qualité.

Et toujours au 8 rue lanterne, pour le plaisir des dénicheurs : notre bac vinyle à moins de 4€, les derniers arrivages (généralement le coin des bonnes affaires, avant qu’elles ne disparaissent), des rééditions de vinyles neufs à petit-prix, et des milliers de références à partir de 6€ pièce, classées par genre puis par ordre alphabétique.

En 2018, le bonheur de poser un vinyle sur sa platine n’est pas seulement intact, il est décuplé par le plaisir de trouver la perle rare! A vous de jouer.

La grande classe du vinyle
Vous avez aimé ?