Attention, le trésor n’est peut-être pas celui qu’on pourrait croire : nous venons d’acquérir une magnifique édition originale couleur du Trésor de Rackham le Rouge, 12ème aventure de Tintin, datant de 1945 (premier tirage).

Faisant suite au Secret de la Licorne, cet album reste l’un des plus populaire de la saga. Après l’arrivée du Capitaine Haddock quelques années plus tôt, il nous permet de découvrir un nouveau personnage appelé à revenir régulièrement par la suite : le professeur Tournesol. Directement inspiré d’Auguste Piccard (qui battra en 1953 le record de plongée avec son bathyscaphe), nous verrons ce zouave de Tournesol passer en quelques albums du statut de géo trouve-tout mal dégrossi à celui de grand manitou de l’exploration spatiale ! Un parcours hors normes.

Autre curiosité de l’album : saviez-vous qu’il contient l’un des dessins dont Hergé était le plus fier? Une case qui réussi à résumer à elle seule trois actions distinctes, tout en restant muette. On y voit à la fois le mouillage du chalutier, la traversée en canot jusqu’au rivage puis l’exploration d’un lieu inconnu. Le Graal d’Hergé : pouvoir se faire comprendre avec une économie maximale de moyens et de mots, ce qu’on appela la Ligne Claire et qui fit tant d’émules et d’admirateurs (jusqu’à Andy Wharhol qui fit le portrait d’Hergé dans les années 70).

Que le grand cric me croque, c’est peu dire que cette édition originale du Trésor de Rackham le Rouge est un véritable bijou ; mieux que ça : un concentré de le culture populaire du XXème siècle, dans son écrin originel. Un trésor donc, qui, comme celui de l’histoire vécue par Tintin, ne se situe finalement pas sur une île lointaine et oubliée mais bien là, tout près (en l’occurrence au 8 rue lanterne à Lyon).

23476859_10213753378444838_654556192_n